0

Etude « Renforcer l’attractivité des centre ville de la communauté d’agglomération  » Arles Crau Camargue Montagnette » 2017 -2018

La proposition de réalisation d’une étude stratégique « Renforcer l’attractivité des centre villes de la communauté d’agglomération » s’inscrit dans ce contexte avec le souhait de redynamiser l’ensemble des cœurs de ville de l’ACCM marqués par de profondes mutations.

Situé aux confins des Alpilles, de la plaine de la Crau et de la Camargue, le territoire d’ACCM (Arles Crau Camargue Montagnette) se caractérise par un territoire aux ressources diversifiées porteuses de savoir-faire séculaires liés aux textiles provençaux, à la terre des santons et à la pierre des sites patrimoniaux remarquables d’Arles et de Tarascon. A ceux-ci s’ajoutent la culture du riz pour les métiers du patrimoine, celle du mûrier à papier de Camargue, ou celle de l’élevage des ovins « Mérinos d’Arles » de la plaine de Crau associées à la fabrication de lainages, autant de savoir-faire puisant leurs sources localement à la faveur de l’expansion d’une large variété de métiers d’art sur le territoire.

Imprégnées de ce patrimoine culturel remarquable matériel et immatériel, Arles inscrite au Patrimoine Mondial de l’Unesco et Tarascon inscrite également au Patrimoine oral et immatériel de l’Unesco offrent un potentiel incontestable de développement en lien avec un aménagement territorial et urbain ad hoc.  Arles et Tarascon bénéficient de plus de lieux historiques dédiés aux savoir-faire artisanaux tels que le « Museon Arlaten » de la culture provençale, crée en 1896 par Frédéric Mistral et de la Maison Souleiado, ancienne manufacture d’ « Indiennage », impression textile à la main.

La préservation de ce patrimoine d’exception consacré par la définition d’un secteur sauvegardé de 50 ha dans le centre- ville d’Arles, s’accompagne de la présence d’artisans d’excellence, détenteurs des savoir-faire du patrimoine indispensables à son entretien et à sa restauration. Le Salon International des Professionnels des Patrimoines à Arles organisé par le Pôle Culture & Patrimoines en est la vitrine incontestable.

Riche de surcroît d’une économie créative émergente avec l’implantation de la Fondation LUMA à Arles, la vitalité des Rencontres photographiques et celles de mécènes d’art contemporain, la Communauté d’Agglomération possède tous les atouts pour mener une politique en faveur des métiers d’art et de l’économie locale.

Une convention a enfin été établie entre la Communauté d’Agglomération ACCM et la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la région (CMAR) PACA pour identifier les besoins des artisans d’art, favoriser l’implantation d’artisans dans des zones urbaines identifiées et caractérisées par la présence de locaux vacants.

L’étude a été confiée à la Société Publique Locale du Pays d’Arles qui s’est appuyée sur les compétences de la SCET, bureau d’étude spécialisé en urbanisme commercial et à l’association Greenandcraft, spécialisée en patrimoine culturel et métiers d’art. La SPLA souhaitait disposer à travers cette étude des outils adaptés soit d’aménagement, de communication, de promotion, d’animation, pour accompagner le développement du commerce, de l’artisanat et des métiers d’art en particulier. Celle-ci a été présentée au comité de pilotage mis en place par le territoire d’ACCM en juillet 2018, accompagnée de la candidature au label « Ville et Métiers d’Art » attribué en juillet 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *